Photographier les groupes – Niveau débutant

Niveau débutant ? Un de vos premiers mariages, un appareil type bridge ou reflex avec des objectifs basiques, pas forcément de flash externe. Une grosse soif d’apprendre, de la motivation et de l’énergie pour toute la journée. Vous ne ferez sans doute pas la première page de Wedding Photography Society ce jour là, mais vous pouvez peut-être tirer votre épingle du jeu avec une bonne préparation.

150 personnes éparpillées autour du domaine, les enfants qui crient, les adultes qui discutent et profitent du buffet et du cocktail, et vos deux mariés qui cuisent au soleil en attendant que Tonton Joseph veuille bien arriver. Cela fait 45 minutes que vous y êtes et vous n’avez pas encore photographié la deuxième famille. Voilà comment peut tourner une séance de photos de groupes si vous n’y prenez pas garde, et si vous ne la préparez pas.

L’essentiel se passe avant

Les photos de groupes, c’est avant tout de la gestion de groupes. Vous devez déplacer une grosse centaine de personnes très turbulentes et très perturbées par leur environnement. Très turbulentes parce que les photos de groupes ont généralement lieu après les cérémonies. Le stress retombe, les émotions sont là, les invités sont heureux et contents de se retrouver. Tout ça ne les aide pas à être attentifs et disciplinés. Perturbés par leur environnement car ils ne savent pas ce qu’on attend d’eux, et parce que le cocktail, ses boissons et ses petits fours sont bien plus attractifs qu’une séance de pose au soleil.

Partant de ces contraintes, et sachant que je n’ai jamais rencontré de mariés qui m’aient dit « J’adore les photos de groupes, je voudrais qu’on y passe un maximum de temps et que ça soit un peu le bazar », j’essaie toujours d’optimiser ce moment pour qu’il soit le moins long et le moins contraignant possible. Cela passe par plusieurs éléments :

  • Faites faire aux mariés une liste des photos qu’ils souhaitent. Cela leur permettra de réfléchir un peu en amont. Idéalement, la liste comporte un peu plus d’indications pour vous permettre d’appeler les bonnes personnes (les prénoms des témoins, ou les noms de famille des différents groupes par exemple).
  • Limitez la liste, particulièrement sur les grands groupes. J’annonce aux mariés qu’il faut compter 5min par photo, 3 si les invités sont disciplinés (c’est à dire si le cocktail n’est pas encore ouvert). C’est un peu exagéré mais cela permet de leur faire prendre conscience de l’importance d’une liste écrite.
  • Ordonnez ces photos pour déplacer le minimum de personnes à chaque changement de groupe. Personnellement, je favorise les gros groupes en premier, et les personnes âgées ensuite, pour leur permettre de retourner s’assoir rapidement. Les amis des mariés, à l’inverse, sont les plus simples à déplacer et passeront donc dans les derniers groupes.

Le jour J

Lorsqu’arrive le moment des photos de groupes, commencez par préparer votre prise de vue. Passez sur le bon objectif, choisissez le lieu des photos, et pré-réglez votre boitier, faites une ou deux photos test, ensuite, prévenez les mariés pour qu’ils se rendent disponibles, sortez votre liste de photos établie à l’avance, et c’est parti. Idéalement, demandez aux mariés d’avoir quelqu’un proche d’eux (frère, soeur par exemple) avec vous pour confirmer que tous les gens importants sont bien présents.

Soyez directif et efficace. Sortez votre plus belle voix qui porte, et annoncez clairement et avec le sourire qui vous souhaitez voir et ce que vous attendez des gens. Voyant que vous êtes efficace, les gens autour se mettront au diapason.  Vous êtes le chef d’orchestre de ce moment, alors prenez clairement la place. Et n’oubliez pas de sourire.

 Quelques conseils photo

L’endroit où vous allez vous placer pour prendre ces photos est capital. Il y a quelques évidences : Il vous faut assez de place pour que tout le monde tienne sur la photo. Il faut un fond qui ne soit pas trop moche, il vous faut du recul. Si vous pouvez aussi avoir de la hauteur, ou placer les invités sur une pente, vous aurez plus facilement tout le monde dans le cadre.

Ensuite il faut réfléchir à la lumière. Evitez d’avoir le soleil dans le dos, ou alors vos mariés auront les yeux fermés sur toutes les photos. Faites quelques essais avec un des invités (celui qui fait un peu de photo et qui vous a abordé avant la cérémonie pour vous parler technique et matériel, il y en a toujours au moins un).  Evitez les lieux où l’éclairage présente de grosses différences : Sous un arbre qui fait de grosses taches de lumière, ou à moitié à l’ombre et à moitié au soleil.

Niveau réglages, le seul point important est une zone de netteté suffisante pour avoir tout le groupe net.

Pensez à centrer vos mariés, et à faire attention qu’il n’y ait pas un autre couple en costume/robe claire au premier rang qui puisse faire douter de qui sont les mariés. Généralement, sur les gros groupes, je demande également aux mariés de se mettre un mètre devant tout le monde pour les détacher encore plus.

Pour tout ce qui implique des amis, n’hésitez pas à sortir de la pose militaire où tout le monde est debout et vous regarde. Plus le groupe est petit, plus il est possible de les faire poser et de les arranger comme vous le souhaitez.

Vous voilà maintenant prêt à transformer une corvée en moment efficace.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *