Photographier la mairie – Niveau débutant

Niveau débutant ? Un de vos premiers mariages, un appareil type bridge ou reflex avec des objectifs basiques, pas forcément de flash externe. Une grosse soif d’apprendre, de la motivation et de l’énergie pour toute la journée. Vous ne ferez sans doute pas la première page de Wedding Photography Society ce jour là, mais vous pouvez peut-être tirer votre épingle du jeu avec une bonne préparation.

La mairie ressemble aux cérémonies religieuses, avec un peu de lumière en plus. Là encore, vous ne maitrisez pas le timing. Là encore, il va vous falloir anticiper pour saisir les moments importants.

La cérémonie civile, en France, se déroule (généralement) suivant le schéma suivant :

  • Entrée des invités
  • Entrée des mariés
  • Accueil des mariés et des témoins par l’officiant
  • Lecture des textes de loi
  • Echange des consentements
  • Lecture de l’acte d’état civil
  • Félicitations
  • Sortie des mariés

La plupart de ces étapes sont détaillées dans les articles sur les cérémonies religieuses 1 et 2 que je vous invite à relire., alors voyons plutôt les spécificités de cette cérémonie.

 

Les points positifs (vu du photographe)

  • La lumière

Les mairies sont généralement bien plus éclairées que les édifices religieux. Cela va faciliter vos prises de vue en offrant de la flexibilité. N’ouvrez pas à fond pour gagner en souplesse de profondeur de champ, ne vous mettez pas en limite de vitesse basse pour éviter les flous de bougé, et tout devrait bien se passer. Et puisque vous avez plus de lumière naturelle, vous pouvez utiliser un flash sans créer d’énormes ombres derrière vos sujets. Bref, vous êtes plus libre dans la technique. Profitez en pour vous concentrer sur le cadrage et surtout sur l’émotion des images.

Civil Amanda Baptiste-94

  • Moins d’espaces interdits

Sauf à se mettre debout sur le bureau du maire, vous devriez pouvoir aller à peu près partout (tant que vous le faites discrètement). Cela vous autorise des prises de vues plus avantageuses et surtout des points de vue différents. Profitez-en. Discutez quelques instants avec l’officiant avant l’entrée des mariés et vous serez rapidement autorisés à vous déplacer, par exemple à ses cotés face aux mariés. Seule la lumière restera une contrainte, vous n’avez donc plus qu’à vous mettre au bon endroit. Profitez donc de ce que les invités sont en train de s’installer pour faire quelques essais, choisir vos réglages et votre position.

Mariage Estelle et Romain-178

Les points négatifs vu du photographe

  • Moins d’émotion

La cérémonie civile dans sa forme basique est une formalité. Il faut compter vingt minutes maximum entre la première entrée et la dernière sortie. Au milieu, on parle de texte de loi et d’actes d’état civil. Pas très émotionnel tout ça. A moins que les mariés n’aient demandé au maire ou à quelqu’un qu’ils connaissent bien de faire un discours, ou à moins d’une histoire très particulière, c’est souvent vite expédié. Ne négligez pas les parents et les regards entre époux et entre époux et témoins, et restez très concentré pendant les lectures. C’est l’occasion de vous exercer.

Mariage de Julie et Manu-82

 

  • Moins de temps

Particulièrement dans les grandes villes, les mariages s’enchaînent à belle vitesse. Encore moins qu’en cérémonie religieuse où la lecture des textes et de nombreuses parties du rituel vous laissent le temps de revoir vos réglages, de faire des portraits de la famille et préparer votre matériel, la cérémonie civile est un sprint continu que vous ne verrez pas passer. Soyez prêt, ayez vos réglages définis, et choisissez une bonne position dès le début. Vous aurez peu le temps de bouger.

suzie et tansu-39

  • Plus de monde debout

Le fait que la cérémonie soit moins recueillie fait que nombre de personnes s’autorisent à vous suivre pour prendre elles aussi des photos. Cela ne facilite pas l’émotion, et peut compliquer votre travail si 10 personnes sont derrière vous à attirer le regard des mariés, voir à utiliser leur flashs. Rappelons que le flash perturbe votre mesure de lumière, mais surtout projette une grille rouge ou verte sur la scène pour aider à la mise au point. Cette grille n’est pas visible par celui qui fait la photo puisqu’elle se coupe lors du déclenchement, mais elle est visible par tous les autres appareils autour. Pour ça, il n’y a malheureusement pas de secret. Le fait d’avoir discuté avec les mariés avant pour leur demander de passer gentiment la consigne aide mais ne fait pas tout. Le fait d’avoir discuté avec l’officiant pour avoir une position stratégique aide également. Pour le reste, il faudra jouer de diplomatie, des coudes, ou de chance suivant votre tempérament.

Mariage de Claire et David-69

 

J’espère avec cet article vous avoir aidé avec quelques astuces sur la cérémonie civile. Par chance, ces cérémonies sont publiques et facilement accessibles. Je ne peux que vous encourager à participer à plusieurs cérémonies de mariage en mairie (discrètement et sans appareil photo bien-sûr) pour vous rendre compte du rythme, des étapes et des possibilités. C’est vraiment le meilleur exercice possible, et vous avez forcément une mairie pas loin de chez vous, alors ne vous privez pas de cette chance.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *