Comment améliorer ses photos de mariage ?

Vous avez fait quelques mariages, appliqué les bases, vos clients sont contents, mais vous, vous n’êtes pas satisfait. Vous trouvez vos photos juste passables, et encore. Il y a peut-être une ou deux pépites parmi vos 1000 images mais c’est presque par chance. Alors comment passer au niveau supérieur ? Comment améliorer vos photos de mariage ?

Mariage Amanda Baptiste-284

Identifiez le plus gros problème

Si vous trouvez vos photos passables, c’est déjà plutôt une bonne nouvelle. Cela veut dire que vous avez repéré qu’il y avait des choses à améliorer. Quoi donc ? Est-ce la technique, la gestion de la lumière, la composition, la pose du couple, plutôt les photos de soirée ? Il n’y a pas de façon évidente pour « Etre meilleur ». Il y a par contre des chemins simples à identifier pour « Améliorer ses cadrages » ou « Mieux gérer sa lumière » ou « Mettre les gens plus en confiance ». Déterminez quel est le point ou les deux points qui pêchent le plus dans vos photos, et travaillez dessus. Le principe de Pareto s’applique partout. Il y a de bonnes chances pour qu’en améliorant certains points clés (les 20%), vous amélioriez 80% de vos images. Encore faut-il correctement les identifier. Une règle assez logique et qui ne fait pas pour autant plaisir : Ces points d’améliorations sont le plus souvent des choses non naturelles pour vous. Soyez honnête avec vous même. Si vous avez déjà étudié beaucoup la question de la technique, il est probable que ça soit plutôt ailleurs que ça pêche, ou en tout cas qu’une petite amélioration soit la plus efficace pour vous. Si vous êtes déjà très technique et que vous cherchez à améliorer ce point là, vous allez vous épuiser pour peu de gain. Par contre, si la technique vous a toujours rebuté, il est peut être temps de s’y intéresser (un peu).

Résistez à la tentation du changement de matériel

Peut-être qu’avec un nouvel objectif, vous auriez pu faire les choses différemment. Peut-être que vous êtes limité par tel ou tel composant de votre boitier. Peut-être.

Très honnêtement, j’en doute. Le moindre Reflex d’aujourd’hui vaut le très haut de gamme d’il y a 15ans. Et il y a 15ans, il y avait déjà d’excellents photographes de mariage. Je ne dis pas qu’il ne faut jamais acheter du matériel (surtout s’il fait partie de la liste du Matériel idéal de mariage). Je dis que vous ne pourrez pas tout résoudre par du matériel. Et que plutôt que de mettre 1000€ dans un nouvel objectif, il y a peut être mieux à faire avec 100€ de livres sur la composition, sur la direction de modèle, ou dans un stage de gestion de lumière. Apprenez ! Le savoir ne s’use pas , surtout quand on s’en sert, c’est donc le meilleur investissement possible.

Cérémonie

Canon 450D & 50mm F1.4 – C’est tout

Entraînez-vous

La photographie de mariage fait appel à des situations qu’on peut retrouver ailleurs. Vous devez progresser sur les photos de couples ? Appelez vos amis, et trouvez un couple pour poser pour vous en échange de photos. Vous devez progresser en gestion de lumière ? Partez faire de la photographie de rue avec votre appareil et votre flash. Vous voulez de meilleures photos de détail ? Photographiez la déco de chez vous sous toutes les coutures. Vous avez compris l’idée je crois : retrouver le même genre de contraintes photographiques pour vous exercer, et essayer encore et encore. Pendant ces séances là, sortez de votre zone de confort et tentez des choses. Déportez votre flash, couchez-vous par terre, forcez-vous à ne prendre qu’une seule photo du couple toutes les 5 minutes et à parler avec eux entre temps pour les mettre en confiance. Si ce sont des amis, ils pourront même vous faire un feedback. Lors de ces entrainements, c’est le moment de vous mettre en difficulté. Vous devez passer 80% du temps de la séance à essayer de nouvelles choses. Et de retour chez vous, passer beaucoup de temps encore à analyser vos photos pour trouver ce qui fonctionne, et ce qui n’a pas fonctionné.

IMG_9160

Faites poser des amis !

Prenez des risques lors des mariages

Là où je vous recommandais 80% de nouvelles choses au paragraphe précédent, je serai plus mesuré ici. Si vous n’êtes pas le photographe officiel alors oui, prenez les mêmes risques. Ce n’est pas un hasard si il arrive qu’un amateur fasse une ou deux photos saisissantes lors d’un mariage, qui sont « mieux » que celles du photographe officiel (en tout cas on aime à se le dire). Cela vous est même probablement arrivé. C’est normal. Le photographe officiel a une contrainte de résultat, il doit assurer ses photos. Les autres peuvent prendre des risques. Et les risques, parfois, ça paie.

Comment faire alors si vous êtes le photographe officiel ? Facile, assurez 80% de vos photos en faisant comme vous savez très bien le faire. Les mariés vous ont choisi pour votre style et ce que vous aviez déjà fait. Alors continuez. Mais pensez à sortir de votre zone de confort sur 20% des images. Essayez de nouvelles choses, de nouvelles techniques, de nouveaux cadrages. En séance de couple, dites-le aux mariés même. « Tiens, j’essaierais bien ça. » A moins que ça n’implique la robe blanche et un pot de peinture, ils devraient être ravis d’essayer avec vous. Après tout, ils vous ont choisi, et sauf si vous vous êtes fait remarquer de la mauvaise façon depuis le début de la journée, ils ont confiance en vous. Alors sur une partie au moins, expérimentez en condition réelles.

David et Cécile

Parfois, les risques, ça ne paie pas. J’étais content de la photo à l’époque, pas du tout pour le résultat mais pour l’idée que j’allais pouvoir perfectionner.

Mariage de Sarah et Stéphane-97

Et parfois, ça marche très bien.

Inspirez-vous

En photo bien-sûr, mais dans tout le reste aussi à cette étape là. La peinture, la musique, les ambiances, tous les arts peuvent être une source d’inspiration pour vos photos. C’est un peu abstrait dit comme ça, j’en conviens. Mais essayez une visite dans un musée des beaux arts en vous mettant dans l’état d’esprit d’un photographe de mariage et vous serez très surpris par ce que vous allez y découvrir.

Et bien-sûr, regardez des photos. Fouillez internet à la recherche du photographe de mariage dont vous verrez les photos avec admiration, et analysez-les. Cadrage, composition, lumière, et à part égale avec les trois premiers ambiance et attitude des mariés. La plupart ont des blogs, regardez leur approche. Les plus grands ont des suivis vidéos de leur travail lors des mariages, regardez-les travailler, diriger les modèles et interagir avec eux. Ensuite, il n’y a pas de mal à reproduire pour comprendre. Vous pouvez essayer de copier et voir si ça fonctionne pour vous, et enfin intégrer leurs méthodes à vos séances, et voir ce que ça donne.

Mariage de Florence et Sébastien-239

L’utilisation de l’arcade façon monuments, le vent et le drapé de la robe, récupérés à droite à gauche dans diverses inspirations.

Trouvez des mentors

Quoi que vous fassiez dans le monde, il y aura toujours quelqu’un qui le fait mieux que vous. Trouvez quelqu’un qui est déjà passé par ce que vous traversez, et demandez-lui un conseil. Identifiez un photographe de mariage qui vous impressionne particulièrement et tout simplement, contactez-le par mail ou même par téléphone. Présentez-vous comme admirant son travail et posez-lui une petite question (pas 2 ou 3, pas un formulaire entier, juste une) « Quel conseil te donnerais-tu à toi même débutant ? », « Quel est LE truc qui t’a permis d’arriver là où tu en es en photo de mariage ? », ou quelque chose de similaire. La plupart des gens aiment parler de ce qu’ils font avec passion, et les photographes de mariage plus que beaucoup d’autres professions sont des passionnés. S’il vous répond, c’est parfait, remerciez-le, appliquez son conseil et quelques jours plus tard, continuez avec une autre question. S’il ne vous répond pas, continuez à admirer son travail, relancez-le éventuellement une fois, et cherchez-en un autre qui vous répondra. Le pire qu’il puisse vous arriver est une absence de réponse. Le mieux est une belle correspondance, une rencontre, et quelqu’un à qui vous pourrez poser les questions qui vous feront faire d’impressionnants progrès dans vos photos ou dans votre business de photographie de mariage… Enfin, pour peu que vous les écoutiez et les appliquiez bien-sûr, et ce particulièrement s’ils vous semblent absurdes ou contre-intuitifs. Après tout, si c’était évident pour vous, vous l’auriez déjà fait, non ?

 

Il y a toujours une marge de progression, alors si vous avez d’autres moyens de progresser ou de passer des paliers, faites nous en part dans les commentaires.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *