Que rechercher dans les préparatifs des mariés

« Les préparatifs, on s’habille, normal, et puis voilà, pas de quoi en faire un fromage. Alors bon, voilà, on se rejoint à la mairie plutôt non ?  » Les futurs mariés ne voient pas forcément l’intérêt de ces moments là, et pourtant ce sont des instants qui peuvent être magiques en photo et laisser d’excellentes images. Dans les composants d’une bonne photo, au delà de la technique et de la composition, il y a surtout 90% d’émotions. Et pendant les préparatifs, si vous arrivez à ne pas interférer voire à générer l’émotion, vous aurez de belles opportunités pour des photos qui feront de très beaux souvenirs pour vos clients. Mon approche dans ce cas là : Tact, discrétion, et un petit peu de mise en scène.

Edito : J’ai mis vraiment très longtemps à écrire cet article, à le remanier, à faire un brouillon et à tout réécrire. Probablement parce que les émotions de ce type sont un sujet délicat pour moi, qu’il m’a fallu longtemps pour apprivoiser et encore plus en photo. Je suis donc vraiment preneur de tous vos commentaires, puisqu’ils seront probablement source d’amélioration pour moi.

elodieanthony-12

Dans ces moments là, au delà des compétences photographiques, ce sont vos qualités humaines et votre capacité à lire la situation qui seront primordiales. Ces moments seront peut-être fugaces mais surtout fragiles, et il faudra juger de comment vous pouvez les provoquer, et si vous pouvez y immiscer vos besoins photographiques sans les faire disparaître. Est-ce qu’un coup de flash est acceptable ? Est-ce que vous pouvez demander aux témoins de se déplacer légèrement sans briser la magie de l’instant ? Tout cela dépendra du moment. Fort heureusement, il existe quelques trucs pour vous aider.

La meilleure approche reste encore une fois et comme souvent en photographie de mariage, d’anticiper en plaçant les protagonistes en fonction de vos contraintes aussi tôt que possible, et ensuite en laissant opérer la magie, avec quelques coups de pouce. Lorsque vous arrivez dans un lieu (chez le coiffeur ou au moment de l’habillage), repérez un bon cadre. Le siège le mieux éclairé, la chambre avec la plus grande fenêtre et la décoration la plus sobre, et autant que possible, amenez vos sujets dedans. Je n’ai jamais eu de « Non » à une demande polie pour changer de siège chez le coiffeur ou déplacer l’immense affiche stand-up pour le dernier shampoing colorant de Jean L’Oreal-de-Redken. Et si au pire c’est un non, si vous mettez les formes et gardez le sourire, ça ne gênera en rien la suite de la séance, donc prenez le temps de demander sans pour autant créer des tensions.

Je laisse de coté le maquillage en cabinet, car par expérience, les cabinets d’esthétique sont petits et les possibilités d’adaptation sont assez faibles, il faudra donc composer avec ce qui est. Si le maquillage est fait « à domicile » (cela peut être aussi sur le lieu de la réception), repérez avant l’endroit le mieux éclairé ou parlez-en avant avec les mariés, cherchez à en faire adapter la décoration autant que possible, et proposez-le. La personne qui fait le maquillage a les mêmes besoins de lumière que vous. Les mêmes possibilités existent pour l’habillage. Orientez le choix vers un endroit bien éclairé et sobrement décoré, à moins que le décor ne soit la chambre de petite fille de la mariée (Les chambres de petites filles sont mignonnes, les chambres d’ado sont souvent très chargées et pas forcément du meilleur goût). Si vous n’avez pas le choix par contrainte de place, faites au mieux. Si les mariés préfèrent un autre endroit qu’ils ont choisi, il faudra s’adapter, mais un lieu réellement choisi par eux a une signification, et ça c’est une bonne chose niveau émotions.

La complicité

Les mariés traditionnellement ne s’habillent pas ensemble mais avec leurs témoins ou leurs parents. Rares sont les gens qui se préparent à leur mariage avec des gens qu’ils n’apprécient pas (même si le cas arrive parfois, attention particulièrement aux relations mères/filles un peu conflictuelles). Vous avez donc toutes les chances de voir le marié avec ses proches amis, et la mariée de même. La complicité existe et elle sera là, entre eux : des amis qui se taquinent, des éclats de rire, des regards entendus et souriants.

Mariage Anne et Pierre-Antoine-23

Soyez attentif à leurs blagues, à leurs sourires, à leurs intérêt commun. N’essayez surtout pas de vous inclure à tout prix dans la discussion ou pire de la ramener à vous, et en cas de doute, restez en dehors des échanges. Par chance, la complicité est probablement la plus solide des situations que je présente ici, et vous pourrez donc assez facilement demander aux personnes présentes de s’adapter légèrement aux contraintes de la photo.

Mariage de Laure et Pierre-41

La tension

A mesure que la cérémonie approche, vous allez probablement sentir la tension monter. C’est un élément assez compliqué à saisir en photographie. Il est pourtant possible de le trouver dans un regard, une attitude, à compléter avec la mise en scène. Il faudra pour ça observer votre sujet et déterminer rapidement ce qui fait chez lui la tension, et comment il se comporte. Puis il faut lui laisser un peu d’espace pour qu’il/elle ait le temps de réfléchir. Et attendre. Le résultat est assez subtil. Et pourtant en voyant les trois photos suivantes, les mariés se diront « J’étais assez stressé là. » Si c’est la réaction que vous obtenez : Bravo.

La tension, c’est pour moi le plus compliqué des éléments à photographier.

sarahbaptiste-10

Un télé-objectif, et pas mal d’attente.

elodieanthony-22

Laissez au marié quelques instants pour se concentrer sans personne pour le distraire. Oui, c’est un peu de la manipulation.

Mariage de Laure et Pierre-52

Parfois, la tension apparait même au milieu d’un groupe, si les autres protagonistes sont concentrés sur autre chose. Toutefois, c’est une émotion qui apparait mieux en tout petit nombre. Ici cela fonctionne en réalité parce que les 4 jeunes filles en fond sont en train de parler entre elles en excluant la mariée de la conversation, et en photo parce qu’elles sont clairement à l’arrière plan.

L’intimité

Probablement plus délicat encore que la tension, l’intimité réelle a besoin de calme et d’un peu de distance. Là encore, c’est votre capacité à laisser au sujet le temps de « rentrer dans sa bulle »qui est essentielle. Eloignez les éléments turbulents si possible, fermez la porte. Essayez d’amener du calme par les moyens à votre disposition (parler doucement et calmement par exemple). Ce ne sont que des astuces mais c’est un tout dans ce moments là. L’exubérance n’a pas trop sa place.

Fort heureusement, c’est aussi un sentiment qui se simule assez bien. Un visage penché vers le sol ou un regard lointain, un reflet, ou une scène communément considérée comme intime sont des ingrédients qui non seulement feront une belle photo, mais en plus par un phénomène psychologique, aideront votre sujet à se mettre dans l’état d’esprit. Vous faites d’une pierre deux coups, et vous n’avez plus (ou presque) qu’à déclencher.

Mariage Anne et Pierre-Antoine-46

Mariage Estelle et Romain-44

Mariage de Emilie et Pierre-15

mariageclemflo-20

Les détails

On me demande souvent pourquoi je photographie systématiquement les chaussures, les détails de la robe et du costume, et les éléments de décoration. Gardez en tête que les mariés ont probablement passé des dizaines d’heures sur les 12 derniers mois à penser les moindres détails de cette journée. Ils auront sûrement réfléchi à tout ça longtemps et à deux, et l’auront construit en projet commun. Il est peu probable que la photo des chaussures de la mariée ne vous ramène un prix d’image de l’année, mais c’est assurément un souvenir des éléments qu’elle sera contente de conserver.

sanyosko-3

Photographiquement, vous avez le temps, alors exploitez-le. Prenez le temps d’observer ce qui fait à la fois le personnage ET le mariage. Exactement l’exemple de la photo ci-dessous.

elodieanthony-19

Profitez aussi de ce moment pour créer des images de transition. Lorsque vous présenterez votre travail ou vos galeries, une photo telle que ci-dessous permet d’annoncer immédiatement que la séquence qui suit concerne le maquillage.

Mariage Anne et Pierre-Antoine-24

Et dans la même veine, que celle qui vient parle de l’habillage de la mariée et de ses préparatifs.

Mariage de Emilie et Pierre-9

Les moments amusants

Une mariée en robe qui range un dernier truc, un contraste décalé entre les chaussures de mariage et celles portées juste avant.

Mariage Estelle et Romain-46

Mariage de Fanny et Johan-7

 

Voilà parmi les éléments que vous pouvez trouver et qui expriment la personnalité de la personne que vous photographiez. Ils se rappelleront, en voyant les photos, de ce moment avant de dire oui et du début de cette belle journée.

 

Soyez attentif aux émotions, et vous aurez de belles images à montrer à vos clients.

Si vous avez quelque chose à dire, n’hésitez pas à commenter, je suis preneur de tout, et ce particulièrement sur ce sujet là.

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *