Photographier le cocktail – Niveau Débutant

Niveau débutant ? Un de vos premiers mariages, un appareil type bridge ou reflex avec des objectifs basiques, pas forcément de flash externe. Une grosse soif d’apprendre, de la motivation et de l’énergie pour toute la journée. Vous ne ferez sans doute pas la première page de Wedding Photography Society ce jour là, mais vous pouvez peut-être tirer votre épingle du jeu avec une bonne préparation.

Le cocktail, ça dure longtemps, vous avez le temps, on pourrait croire que c’est simple, et pourtant il y a quelques images à ne pas rater.

Quelques infos générales :

  • Attention à votre matériel. Vous n’allez pas garder votre sac à l’épaule pendant les 3h du buffet. Posez-le dans un endroit sûr (je n’ai jamais entendu parler d’un vol de matériel sur un mariage, mais avouez que ça serait dommage) et surtout sac fermé. Vous n’êtes pas à l’abri de tonton Bernard qui trébuche et renverse son verre  de Champomy sur vos objectifs. Dans la même veine, ne posez pas votre sac sous/proche de la table du buffet, et particulièrement de la zone des boissons.
  • Il est évident que vous allez clarifier avec les mariés ce qu’ils attendent de vous lors du cocktail (photos volées ou portraits posés, ou les deux, ou autre chose). Si vous êtes juste photographe (et pas invité-photographe), il est moins évident mais tout aussi utile de confirmer ce que vous pouvez vous permettre ou pas. Sans jugement aucun, il est mal vu dans certains milieux de voir le photographe se servir dans le cocktail. Et à l’inverse dans d’autres cas, il est mal vu que vous n’y touchiez pas. Personnellement, si la question n’est pas claire, je me contente d’y commander de l’eau fraîche pendant les temps morts.

Le buffet avant l’assaut des invités

Si vous n’êtes pas occupé à autre chose (les photos de couple ou les photos de groupes, au hasard), prenez le temps de vous approcher du buffet et de dévorer le plateau de foie gras faire une photo des plats et des verres. Le traiteur prépare en général une jolie mise en place et il y a de jolies images à faire. Cela vous servira toujours et ce serait dommage de se priver. Et comme tous les détails du mariage, c’est quelque chose de très sous-évalué, et pourtant apprécié par les mariés. Dernier point important : Une belle photo du buffet sera appréciée par le traiteur, et ça c’est un très bon point si vous voulez développer votre activité.

Conseils de réglage : 50mm à grande ouverture, ou votre 55mm le plus ouvert possible. Mettez-vous assez près pour avoir du flou, et composez quelque chose de joli avec les formes géométriques.

La photo à avoir : Un alignement de verres, un plateau d’amuse-bouches.

Prenez le temps de faire vos photos mais n’oubliez pas qu’il se passe beaucoup de choses pendant ce temps là, donc ne vous éternisez pas.

Buffet

Buffet

Le premier verre des mariés

Si les mariés ne sont pas occupés (avec vous) à faire les photos de couple, et si les invités savent à peu près se tenir/sont attachés aux traditions, vous devriez avoir l’occasion de les voir prendre le premier verre. C’est un moment assez formel, assez bref. C’est souvent le premier moment « détendu » hors cérémonie, et le moment où les mariés accueillent les invités directement.

2 options : Soit côté invités, face aux invités, avec le buffet en fond, soit côté buffet, avec les mariés en premier plan et leurs invités au fond. Le choix est à faire en fonction de plusieurs choses, par ordre d’importance :

  • L’arrière plan. Capital dans tous les cas, et vraiment simple : Tournez la tête de chaque côté.
  • La lumière. Il vaut mieux éviter d’avoir le soleil dans le cadre, ou bien en plein dans le dos.
  • Les invités. Suivant si les invités se rassemblent pour assister à ce moment, suivant si ils sortent tous leurs smartphones pour immortaliser l’instant, vous pourrez vouloir les photographier. Je ferai sûrement un article sur la plaie des smartphones dans les mariages plus tard. Il est amusant d’avoir une ou deux images avec les invités rivés à leurs écrans, mais vous n’avez pas besoin de rechercher ces images, elles viendront naturellement.

Conseils de réglage : Pas de difficulté spécifique. A moins d’une lumière difficile votre appareil pourrait même sûrement s’en sortir en mode automatique. Dans le doute, adoptez une focale de reportage (entre 35 et 50mm). Attention aux grosses variations de lumière (feuillage qui laisse des taches de lumière ou zone soleil/ombre) qui vont vous piéger. Si cela vous arrive, il n’y a pas de bonne solution, changez d’angle.

La photo à avoir :  Les mariés qui trinquent, ou boivent, ou rigolent, en échangeant un regard ou une émotion.

Premier verre

Premier verre

Les portraits volés

Le rendez-vous préparatoire doit vous permettre de savoir ce qu’attendent vos mariés. Et vous devez savoir ce que vous préférez faire. Personnellement, je suis fan de ces « photos volées », de ces images de gens au naturel qui sourient et ne posent pas. Certains mariés partagent ce goût, d’autres préfèrent les photos posées. Demandez-leur, montrez ce que vous préférez faire et mettez-vous d’accord.

Une fois les violons accordés, je vous remets ici ce que j’ai écrit pour les portraits volés pré-cérémonie :

Sortez votre plus longue focale et profitez de la lumière extérieure pour faire de belles images. Essayez d’aller vite et d’avoir un ordre dans vos photos pour maximiser vos chances d’avoir tout le monde. Multipliez les images voire prenez les en rafale lente pour assurer au moins une image yeux ouverts, bouche fermée. Idéalement et sur des cadrages très rapprochés, placez le soleil à 10h/2h (en imaginant votre sujet à 12h sur un cadran d’horloge, vous au centre). La lumière dessinera les contours et mettra les cheveux en valeur, et vos sujets auront les yeux ouverts et pas d’ombres moches sur le visage. 

Tâchez de repérer avant (ou vous faire aider par un proche pour savoir) qui est important, et prenez le temps d’avoir une jolie photo. Attention aux yeux fermés.

La zone la plus encombrée sera naturellement proche du buffet. N’hésitez pas à demander aux serveurs si vous pouvez passer de leur coté. Cela vous permettra d’avoir un peu de recul et d’avoir les gens de face.

Conseils de réglages : Focale longue (entre 70 et 200mm) Grande ouverture (visez F/4 à F/5,6), vitesse suffisante (1/focale minimum x3)

La photo à avoir : De jolis portraits, idéalement des gens importants (parents, témoins, amis proches)

Attention aux yeux fermés, et aux gens qui mangent… Dans une moindre mesure, attention aussi à votre matériel puisque vous vous promenez au milieu de gens armés de verres pleins.

Portraits non posés

Portraits non posés

Les enfants et les aïeux

J’insiste parce que ce point est souvent négligé. Prenez le temps de faire un joli portrait des aïeux des mariés.

Conseils de réglages : 50mm, grande ouverture. S’ils sont assis, baissez-vous.

Et utilisez votre téléobjectif pour avoir des photos des enfants dans leurs jolies tenues (donc n’attendez pas trop, sinon ils auront eu le temps de salir/déchirer/renverser du jus d’orange dessus).

Conseils de réglages : 200mm grande ouverture, vitesse rapide, façon photo animalière. Posez un genou au sol pour être à leur hauteur.

La photo à avoir : Les enfants du couple et les autres, les filleuls, et les aïeux, tous !

Aïeux

Enfants

Enfants

Les groupes

Si les mariés ne sont pas fans des photos volées, alors il va falloir vous armer d’une attitude détendue, et aller aborder les gens qui discutent. Naturellement, des groupes vont se former après quelques minutes de cocktail. Si vous voulez être à peu près exhaustif, il va falloir faire la majorité dans une même série. Déterminez un ordre logique pour vous, et abordez chaque groupe l’un après l’autre. Ils devraient assez naturellement s’écarter et s’aligner à peu près. Quelques astuces :

  • Le cercle du groupe va naturellement s’ouvrir et s’aligner face à vous à partir de l’endroit où vous allez arriver dans leur cercle, choisissez donc avant d’arriver comment vous voulez les placer par rapport à la lumière, et approchez le cercle par cet endroit là.
  • Soyez souriant (comme toujours) et efficace dans les premières photos. Si vous sentez que vous dérangez, prenez le minimum. Si le courant passe bien continuez les photos.
  • Laissez quand même aux gens le temps de finir ce qu’ils sont en train de manger, ou de cacher leurs verres et de se placer au mieux suivant leurs profils.

La photo à avoir : Les groupes, aussi exhaustifs que possible.

Conseils de réglage : Entre 12mm et 35mm de focale suivant l’espace disponible et l’écart entre les groupes. Fermez suffisamment pour avoir tout le monde net (ils ne seront jamais alignés parfaitement). Si vous avez un flash-cobra, un fill-in à -1IL peut aider.

Groupes

Les amis qui font des trucs à eux

Si le courant passe bien avec le groupe que vous êtes en train de photographier, si vous arrivez à les mettre à l’aise par votre approche et votre attitude, et si les gens en face sont dans le bon état d’esprit (oui, ça fait beaucoup de si), alors vous allez pouvoir photographier des choses en plus. Une pyramide humaine, un groupe dans une position spécifique, des gens en train de faire n’importe quoi. Assurez cette photo. Techniquement et à moins que leur truc à eux n’implique une piscine, ça ressemble aux photos de groupe, ni plus, ni moins. Par contre, affectivement, je peux dire d’expérience que les mariés apprécient ces images beaucoup plus que les simples groupes au cocktail. Et qui plus est les amis qui ont posé s’en souviendront et voudront sûrement les voir. Donc ne les ratez pas.

Vous avez plusieurs atouts : Les gens veulent poser, ils sont demandeurs et donc disposés à vous écouter pour améliorer la photo. Prenez donc le temps de faire vos réglages tranquillement, mettez votre scène en place, et lâchez-vous. Vous êtes au delà d’un simple portrait de groupe que vous demandez, donc passez en mode « direction de modèle » pour quelques minutes.

Groupes

Amis

 

Voilà pour le cocktail et ses temps forts. C’est loin d’être un moment compliqué pour le photographe, donc respirez, buvez (de l’eau…) et tout va bien se passer.

Vous avez une photo fétiche à ce moment là ? Faites nous en part en commentaire.

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *